Decès de Snezana 6 mois après son expulsion

Snezana avec son passeport à Vranska Banja

Snezana est décédée au début de l’automne des suites d’un cancer qui la faisait souffrir depuis de nombreuses années. Nous regrettons sincèrement sa disparition et continuerons à réclamer le droit à la mobilité pour tous et un véritable droit de séjour pour les Roms.

Snezana a été forcée à quitter « volontairement » l’Allemagne, pays où elle était venue trouver refuge auprès de ses enfants. Gravement atteinte d’un cancer, elle n’avait, en Serbie, pas d’accès au système de santé et vivait dans des conditions difficiles. Le 6 Avril 2011, les autorités locales de la région de Cologne l’ont forcé à quitté le pays à coups de menaces. Elle est retournée dans la misère dans le Sud de la Serbie.

Un groupe de militants venant d’Hambourg lui avait rendu visite en Août 2011 à Vranjska Banja aux alentours de Vranje, à quelques kilomètres au Nord de la frontière avec la Macédoine. Elle avait alors raconté des bribes de son histoire aux visiteurs…

Extraits d’un entretien réalisé avec Snezana et sa fille en Août 2011 à Vranjska Banja. Sa fille parle.

Mère et fille

« Elle avait l’impression d’avoir de l’eau dans les poumons et dans le ventre.

Les autorités locales [équivalent de la préfecture] ont refusé qu’elle se fasse traiter.

Ca a lui a été refusé et je ne sais pas pourquoi.

Il s’agissait des autorités basées à Trier.

Ils l’ont menacé et forcé à quitter le pays « volontairement ».

En Avril, elle a du quitter l’Allemagne.

Mon frère et moi l’avons accompagnée pour ne pas qu’elle se retrouve toute seule.

Le 6 Avril 2011, elle est rentrée.

Un mois après, elle a du retourner à l’hôpital: elle crachait du sang et vomissait.

A l’hôpital, ils ont enlevé un peu d’eau de ses poumons, mais ça n’a pas été d’une grande aide.

Si tu n’as pas d’argent ici, tu meurs tout simplement.

Les médecins se sentent insultés si avant cela, tu étais chez le médecin en Allemagne.

Elle est toujours triste et a des douleurs.

Si tu n’as pas d’argent, ici tu ne peux pas aller à la pharmacie.

Tu ne peux pas acheter de médicaments, tu meurs juste.

Personne ne t’aide.

Elle pleure chaque jour, elle a ces nœuds horribles dans le ventre.

Franchement, la vie, c’est la merde. »

Stop aux expulsions !

Stop aux « retours volontaires » forcés !

Stop aux politiques racistes et discriminatoires !

Publicités

A propos balktu2011

We are for young students/graduated willing to discover a bit more of Europe. We will be on the roads of southern Europe for six weeks, meeting actors of the civil societies, activists and people on the streets.. Come with us!
Galerie | Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s